Énergies vertes : Smart fellows va aider les grands groupes dans leurs projets

Énergies vertes : Smart fellows va aider les grands groupes dans leurs projets

La voix du Nord  – Le mardi 2 janvier 2018.

Par Marc Grosclaude

Basé à croix, Step One Group contribue à valoriser des déchets et à les transformer en ressources. Pour aller plus loin et embarquer de grands groupes dans le montage de projets “durable” et économiquement viables, il a créé Smart Fellows.

Erwann Ledoux en est convaincu et il est plutôt convaincant : il y a dans nos poubelles, et plus encore dans celles des entreprises, une richesse incroyable. Seulement, aujourd’hui encore, “on voit nos déchets comme un coût” alors qu’avec des idées et les bonnes personnes pour les mettre en oeuvre, il y a de quoi en tirer des revenus ! Ce constat, ce breton d’origine l’a fait il y a douze ans avec Stéphane Mulliez, le fondateur de Picwic. C’est ce qui le conduit à créer Step One Group, une “start-up studio” dédiée au développement durable. L’aventure a débuté en 2005 à Wasquehal, dans ce qui n’était qu’une cabane de jardin (bien améliorée). Depuis, les dix salariés sont basés à Croix.

Pas question de parler de recherche fondamentale : entre l’identification de l’idée et sa mise en oeuvre concrète, il ne doit y avoir qu’un an.

L’idée d’alors, c’était de trouver une valorisation économiquement valable à un déchet pas ou mal exploité avec le renfort de partenaires industriels ( et sans argent public). Cela a commencé avec Gaia Valor qui accompagne 50 Flunch dans la gestion et la valorisation de leurs poubelles. Une démarche qui va jusqu’à la fabrication d’énergie dans de petites unités rattachées aux restaurants Encore plus concrets ? En Sologne, terre de chasse, ceux qui manient volontiers le fusil abandonnent souvent le gibier, faute de savoir quoi en faire. Depuis, avec des spécialistes de l’agro alimentation, le Solonais trouve une utilisation à cette viande. On peut encore citer la valorisation de peaux de poisson à l’échelle industrielle, pour la transformer en objets de maroquinerie. C’est du développement durable, de l’économie responsable. Cela parle davantage aux grandes entreprises “mais elles ont des difficultés à faire en sorte que l’innovation, en intense, soit efficace”.

La solution, elle s’appelle Smart Fellows.

Cette structure, dans laquelle une quinzaine de grands groupes doivent prendre des participations, sera un “excubateur” : il imaginera, avec les moyens mis en commun par ces entreprises, des projets dans les énergies vertes, les nouvelles ressources, la mobilité ou l’”agri-food”. Pas question ici de parler de recherche fondamentale : entre l’identification de l’idée et sa mise en oeuvre concrète, il ne doit y avoir qu’un an.

Cette structure, qui n’est pas un fonds d’investissement, projette pour l’ensemble de ses projets 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans 10 ans. “ Il faut que les gens comprennent que le développement durable peut être rentable”.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Nous contacter

© 2019 - Step one Group - Tous droits réservés - Design by G.